Vie et œuvre   Occitan   Poèmes   Proses   Réalmont   Infos   Plan du site 

Les Devanciers

Lauraires de l'azur

Laboureurs de l'azur

Jean Jaurès

 

«J'ai la curiosité de ce peuble ému, de ces ouvriers qui ont tant aimé Jaurès, au milieu desquels je l'ai vu une seule fois. J'ai gardé de lui seulement le souvenir des yeux, des yeux d'un bleu enfantin et qui avaient l'air de regarder plus loin et plus haut toujours....

Voilà ce que je vais chercher, le reflet d'une âme qui eut un si grand empire sur d'autres âmes.»

 

Journal. À Carmaux, inauguration de la statue de Jaurès, 1923.

 

Eugénie de Guérin

 

«J'ai fait pour la retrouver trois pèlerinages. L'un dans mon souvenir, l'autre dans son pays qui est le mien et le troisième dans son journal qui n'était point pour nous. Et je sens bien qu'il faudrait pour parler d'elle, qui si souvent écrivit avec le bout de ses ailes, des mots graves et légers comme ces baisers qu'elle aimait.»

 

Refuges auprès d'Eugénie de Guérin.

 

Et les humbles qui ont sculpté le visage de notre terre et qu'elle veut ramener à la lumière

 

Rèires meus, ètz pertot ont a passat l'araire,

Ont lo blat a levat jos vòstres pès pesucs ;

Ètz dins los carretals escalabrant los sucs,

Ètz pertot ont trabalha e patís lo terraire.

 

Pertot, en Tèrra d'Òc vòstre nom se solelha,

Confondut amb lo nom del prat, del civadal,

De la font e del riu, del bòsc e del randal,

Mesclat a çò que viu, que canta e que regrelha.

 

Per los qu'an pas de nom.

 

Mes ancêtres, vous êtes partout où la charrue a passé,

Où le blé a levé sous vos pieds pesants ;

Vous êtes partout où travaille et pâtit le terroir.

 

Partout en Terre d'Oc votre nom s'ensoleille,

Confondu avec le nom du pré, du champ d'avoine,

De la fontaine et du ruisseau, du bois et du rideau d'arbres,

Mêlé à ce qui vit, qui chante et qui repousse.

 

Pour ceux qui n'ont pas de nom.

 

Los trobaires del passat e del present

Los cantarem los vièlhs trobaires,

Lo grand Arnaut, Jaufre Rudèl.

.................................................

Direm tanben los cants novèls,

Los de Perbòsc, rei dels joglaires,

Los d'Estieu...

 

Joglaires, Juillet 1937.

 

Nous les chanterons les anciens troubadours,

Le grand Arnaud, Jaufré Rudel.

.................................................

Nous dirons aussi les chants nouveaux, ceux de

Perbosc, roi des poètes, ceux d'Estieu...

 

Poètes, Juillet 1937.

Sur d'autres thèmes régionaux

Le Canal du Midi — Les Moulins à Vent du Lauragais — Histoire et histoires du pays albigeois

Le Blog du Canal du Midi

La société des amis de Louisa Paulin

Valid XHTML 1.0! Valid CSS!